Christine Peres

FB

4 weeks ago

Christine Peres
J+1De retour du festival du féminin à la RochelleEt l'envie d'honorerHonorer le vivant, la sororité, la confiance, le tissage, la beauté, les souffrances à transmuter, le rire, le corps vibrant... Que ce festival fut intense et révélateur une fois de plus du pouvoir du cœur … Il conforte s'il était nécessaire que ce chemin de tisseuse de sens, de reliance, d'accompagnatrice de l'âme et du cœur est mon chemin.Merci Charton Isabelle pour ce magnifique rendez-vous si essentiel.Merci à toutes ces inspirantes tisseuses et tisseur (qui se reconnaitront) qui ont répondu à l'appel et nourri la création de cet atelier de leur plume baignée dans un divin encrier d'attention et d'amour,Merci à mes amies grenobloises et à ma sœur pour leur présence sans faille, me permettant de donner corps à l'atelier proposéMerci à mes sœurs d'HO pour cette magnifique famille que nous créons … qu'il était bon de partager ces quelques jours avec vous entre profondeur et légèretéMerci à toutes ces femmes croisées dans ce festival, osant être et se déployerMerci à la délicatesse et à la tendresseMerci à la vieAHO ... See MoreSee Less
View on Facebook

1 month ago

Christine Peres
et enfin ... dire la vérité...DIS TA FOUTUE VÉRITÉ. « J'ai vu des miracles se produire, quand les gens disent la vérité. Pas la "belle" vérité. Pas la vérité qui cherche à plaire ou à réconforter. Mais la vérité sauvage. La vérité féroce. La vérité qui dérange. La vérité tantrique. La foutue vérité. La vérité que tu as peur de dire.L'horrible vérité sur toi que tu caches pour "protéger" les autres. Pour éviter d'être «trop». Pour éviter d'avoir honte et de te sentir rejeté. Pour éviter d'être vu. La vérité de tes sentiments les plus profonds. La rage que tu as ressassée, dissimulée, maîtrisée. Les terreurs dont tu ne veux pas parler. Les pulsions sexuelles que tu as essayé d'engourdir. Les désirs primaires que tu ne peux supporter de formuler.Les défenses se décomposent enfin, et ce matériel «dangereux» émerge du plus profond de l'inconscient. Tu ne peux plus le retenir. L'image du «bon garçon» ou de la «gentille fille» s'évapore. Celle du «parfait», de «celui qui a tout compris», de l'évolué : ce sont des images qui brûlent.Tu trembles, tu transpires, tu es au bord des vomissements. Tu penses que tu pourrais en mourir, mais finalement tu la dis cette putain de vérité, cette vérité dont tu as profondément honte. Pas une vérité abstraite. Pas une vérité "spirituelle", soigneusement formulée et conçue pour prévenir l'offense. Pas une vérité habilement emballée. Mais une vérité humaine désordonnée, enflammée, bâclée. Une vérité sanglante, passionnée, provocatrice, sensuelle. Une vérité mortelle, indomptée et sans fard. Et fragile, collante, suante, vulnérable. La vérité de ce que tu ressens. La vérité qui permet à l'autre de te voir à l'état brut. La vérité qui fait haleter, qui fait battre ton cœur. C'est la vérité qui te libérera.J'ai vu des dépressions chroniques et des angoisses permanentes s'effacer du jour au lendemain. J'ai vu s'évaporer des traumatismes profondément enracinés. J'ai vu de la fibromyalgie, des migraines à vie, de la fatigue chronique, des maux de dos insupportables, des tensions corporelles, des troubles de l'estomac, disparaître, ne jamais revenir. Bien sûr, les «effets secondaires» de la vérité ne sont pas toujours aussi dramatiques. Et nous n'entrons pas dans notre vérité avec un résultat en tête. Mais pense aux énormes quantités d'énergie nécessaires pour réprimer notre sauvagerie animale, engourdir notre nature farouche, réprimer notre rage, nos larmes et notre terreur, soutenir une fausse image, et faire semblant d'être «bien».Pense à toute la tension dans le corps, et aux dommages causés à notre système immunitaire, quand nous vivons dans la peur de " nous montrer". Prends le risque de dire ta vérité. La vérité dont tu as peur. La vérité dont tu crois que le monde dépend. Trouve une personne sûre - un ami, un thérapeute, un conseiller, toi -même - et laisse-les entrer. Laisse-les te tenir alors que tu te brises. Laisse-les t'aimer alors que tu pleures, rages, trembles de peur, que tu es en plein gâchis.Dis ta putain de vérité à quelqu'un - cela pourrait simplement te sauver la vie, te guérir du plus profond de toi et te connecter à l'humanité d'une manière que tu n'avais jamais imaginée. »Jeff Foster ... See MoreSee Less
View on Facebook

2 months ago

Christine Peres
La date approche!Je me réjouis de vous retrouver le we du 25-26-27 au Festival du Féminin de la Rochelle.Je vous proposerai un atelier "La femme aux mille trésors" avec pour soutien l'art-thérapie. De magnifiques propositions vont jalonner ces 3 jours.N'hésitez pas à découvrir les richesses proposées : > le programme c'est par ici :www.festivaldufeminin.com/larochelle-juin2021/> les inscriptions, c'est par là : fb.me/e/1hlGl28rDAu plaisir de faire vibrer ensemble nos coeurs et nos âmes <3 ... See MoreSee Less
View on Facebook

2 months ago

Christine Peres
Quoi de mieux que le témoignage d'une personne accompagnée en séances individuelles pour donner de la texture à l'accompagnement thérapeutique que je propose. Merci Mme N. pour vos mots« J'ai osé expérimenter l'art thérapie, je connais ainsi la chance d'être soignée par une thérapeute professionnelle du soin approprié à chacun de mes besoins. Christine, en alliant une écoute très attentive de mon histoire à une discrète observation de ma gestuelle, vous avez restauré en moi le sentiment de Confiance. Au fil des entretiens, vous me proposez des moyens d'expression libre jusqu'à trouver celui qui, en l'instant, me convient. Mes mains ont découvert le dessin, ressource en moi insoupçonnée... qui délivre sur le papier en formes colorées mes ressentis les plus secrets, enfouis dans ma mémoire, "mes créations" les racontent à présent à mes yeux avec une évidence qui en simplifie l'interprétation. Vous m'accompagnez sur mon chemin Christine, grâce à vos compétences professionnelles efficaces, j'ai pu réparer mon cœur meurtri et commencer à me percevoir en renaissance. Je sais que je guéris de mon enfance et des blessures de la Vie.Merci infiniment de votre délicatesse, supplément d'âme qui fait tant de bien. »© Juno Oki ... See MoreSee Less
View on Facebook

3 months ago

Christine Peres
Il est encore temps ... Osez/osons entrer dans la ronde <3TISSONS TISSONS Appel à contributions ... Appel à vibrations.J'ai la joie d'être invitée par Charton Isabelle au prochain Festival du Féminin qui a lieu à la Rochelle du 25 au 27 juin prochain . Dans le cadre de l'atelier que je vais proposer : « La femme aux 1000 trésors », j'aimerais mettre à l'honneur la sororité et le lien qui nous unit.Dans cette période qui bouscule et met à mal les élans du cœur, auriez-vous envie d'adresser et déposer un de vos trésors à l'une des femmes qui se rendra au Festival ? Nous avons toutes, tous, un jour, un texte, une image, les paroles d'une chanson, un poème qui s'est glissé entre nos mains, contre notre cœur pour bousculer nos croyances, nos évidences et a apporté une nouvelle nuance à notre palette de perceptions.Auriez-vous envie que cette onde continue son chemin vers une femme ? Auriez-vous envie de partager ce trésor afin de démultiplier son onde ?Si vous détenez une référence inspirante, émouvante, fondatrice pour vous et que vous avez l'élan de partager, n'hésitez pas à me l'adresser en MP ou à peres_christine@yahoo.fr (Référence que je peux reproduire en A4 recto - objet du mail : Tissons). Elle se glissera dans le petit sac à ressources de l'une des femmes qui traversera l'atelier : un trésor partagé pour une communauté sensible et éveillée ... « Je suis les liens que je tisse avec les autres » Albert JacquardCrédit photo : œuvre de Yulia Ustinova ... See MoreSee Less
View on Facebook